Négos AFPC-SENu : des progrès sur les questions non pécuniaires

Négociation avec le gouvernement du Nunavut

Le Syndicat des employé-e-s du Nunavut (SENu) de l’Alliance de la Fonction publique du Canada a tenu sa deuxième séance de négociation avec le gouvernement territorial la semaine du 18 février à Rankin Inlet. L’équipe de l’AFPC-SENu est heureuse de signaler que le ton et le climat de travail étaient aussi positifs qu’à la première séance en janvier.

Les pourparlers du 18 au 20 février ont permis à l’équipe de l’AFPC-SENu de poursuivre les avancées en ce qui a trait aux questions non pécuniaires soulevées par les membres. Les deux parties ont repris les négociations amorcées en janvier et les discussions ont été tellement productives que la séance s’est conclue en trois jours alors qu’on avait prévu y consacrer quatre jours et demi.

Le syndicat a réalisé d’importants progrès sur les questions non pécuniaires et réservera ses revendications pécuniaires pour la prochaine séance de négociation, moment où les deux parties présenteront leurs propositions respectives.

L’équipe syndicale a tenu un caucus d’une journée le 21 février afin de préparer le cahier de revendications pécuniaires qui sera soumis à l’employeur. Le syndicat a maintenant toute l’information nécessaire pour établir le coût de ses revendications et tiendra un autre caucus d’une journée afin d’examiner le tout. 

Les pourparlers devraient reprendre la semaine du 6 mai à Iqaluit. L’AFPC-SENu fera le point sur les progrès réalisés à l’issue de cette séance. Propositions de négociation de l'AFPC et de l'employeur »

Propositions de l'AFPC et de l'employeur »

Topics: 

Employers: 

March 5, 2019
Share/Save