Mois de la Fierté : l'histoire de David

David Carr

David Carr est un militant syndical depuis 1978. À l’époque, il travaillait pour la Ville de Toronto et participait activement aux activités de son syndicat, le SCFP. En tant que membre d’une équipe de négociation, il a veillé à ce que l’on tienne compte des groupes d’équité, ce qui faisait grandement défaut auparavant. David a aussi aidé à planifier le tout premier défilé de la Fierté de Toronto et à ramasser des fonds pour cette activité, qui est devenue l’une des plus importantes en Amérique du Nord.

Des années plus tard, David a quitté son emploi à la ville de Toronto et ouvert le Gaslight, un gîte touristique qu’il gérait avec son ex-partenaire. Cet établissement à coût modique, ami des LGBTQ, accueillait les familles des patients hospitalisé à Casey House, le premier – et le seul – hôpital indépendant réservé aux personnes atteintes du VIH/sida au Canada.

En 2006, David travaillait pour le ministère de la Défense nationale au sein du régiment Lincoln and Welland. À ce moment-là, il s’est impliqué activement dans l’Union des employés de la Défense nationale (UEDN), un Élément de l’AFPC, d’abord comme délégué syndical puis comme vice-président et président de sa section locale. En tant que membre civil du régiment, il a offert des ateliers d’information sur les enjeux des LGBTQ+2 aux recrues afin de les sensibiliser aux difficultés que rencontrent ces personnes.

Voici d’autres charges syndicales qu’il a assumées à l’AFPC au fil des ans : secrétaire et vice-président du conseil régional de Niagara, représentant LGBT au sein du conseil de l’Ontario et membre du Comité national des droits de la personne. En novembre 2017, David a été élu coordonnateur des droits de la personne de l’UEDN. Il est toujours aussi passionné par les droits de la personne et les enjeux communautaires, politiques et syndicaux.

Topics: 

June 12, 2019
Share/Save