Rapport accablant sur Phénix : des dédommagements et une enquête publique s’imposent

Le deuxième rapport du vérificateur général du Canada sur Phénix dénonce de façon virulente le gouvernement libéral actuel et l’ancien gouvernement conservateur. Il prouve une fois de plus que le gouvernement a été négligent, tant au moment de la conception que de la mise en œuvre du nouveau système de paye.

« En faisait fi des recommandations des personnes qui effectuent le travail et des syndicats qui les représentent, le gouvernement a couru au désastre, déclare le président national de l’AFPC, Chris Aylward. Et ce sont les fonctionnaires dévoués qui en paient le prix. »

Le rapport confirme que le gouvernement n’a pas testé adéquatement le nouveau système et n’a pas tenu compte des avertissements lancés par ses propres employés et leurs syndicats.

Le vérificateur général constate que c’est un « échec incompréhensible » et que des recommandations qui dépassent le cadre du présent rapport sont nécessaires pour empêcher qu’une telle situation se répète. Il est évident qu’une enquête publique doit avoir lieu.

« Les fonctionnaires subissent les conséquences de cette négligence et méritent d’être dédommagés pour tous les problèmes qu’ils ont endurés », ajoute Aylward.

« Nous devons aussi mener une enquête publique pour comprendre ce qui s’est passé et éviter que ce genre de situation se reproduise. »

L’AFPC demandera officiellement une enquête publique fédérale après une analyse complète du rapport du vérificateur général.

Topics: 

May 29, 2018
Share/Save