L'équipe de négociation de Parcs Canada est optimiste pour la nouvelle année

Le point sur la dernière séance

Notre équipe de négo était à la table en novembre, frustrée par le refus de l’employeur d’accepter des points importants :

  • Certaines dispositions déjà acceptées à l’administration publique centrale, notamment sur la sécurité d’emploi, ne faisaient pas partie du mandat de Parcs Canada.
  • Les parties ont convenu de signer un protocole d’entente (PE) sur la bonification des mesures visant le recrutement et le maintien en poste des conseillères et conseillers en rémunération, afin de résoudre les problèmes de paye de nos membres.
  • Par contre, l’employeur a refusé d’apposer sa signature avant la fin de la séance de négo de novembre.

Négos à Parcs Canada : Bilan de l’année

Résumé des progrès réalisés en 2017

Les derniers jours de 2017

Notre équipe espérait reprendre les pourparlers en décembre pour assurer l’entrée en vigueur du PE et conclure une entente de principe avant la fin de 2017. Malgré ses efforts, il n’y aura pas de retour à la table cette année.

Les membres de l’équipe sont extrêmement déçus de constater que Parcs Canada refuse d’alléger le fardeau financier que représente le fiasco Phénix pour nos membres, ni de conclure une entente de principe, surtout en cette période des fêtes.

L’AFPC est fière du dévouement sans faille et des efforts renouvelés de ses membres durant les célébrations du 150e anniversaire du Canada, malgré le traitement déplorable que leur a réservé l’Agence. Le succès des célébrations, c’est à vous que le doit votre employeur.

Pleins feux sur 2018

Notre équipe de négo est déterminée à obtenir pour vous les mêmes droits que ceux d’autres employés du secteur public fédéral. Aucune date n’a encore été réservée en 2018. Notre équipe de négociation a toutefois bon espoir que la nouvelle année sera celle d’une convention collective équitable.

Employers: 

December 21, 2017
Share/Save