Fête du Travail - Un message de votre présidente nationale

Robyn Benson, présidente nationale

Je profite de la fête du Travail pour envoyer, au nom des 180 000 membres de l’AFPC, un message de solidarité à nos consœurs et confrères qui sont en grève à l’Aéroport de Winnipeg. Au cœur de la grève, entamée le 24 juillet dernier : la sous-traitance.

« Entre amis, on se serre les coudes et on ne franchit pas les lignes de piquetage. » Ce vieil adage syndical est la meilleure façon d’appuyer les grévistes. Dans notre site Web, vous trouverez une foule d’autres actions que vous pouvez faire pour appuyer ces membres de l’AFPC.

Phénix a été déployé il y a plus de 18 mois, et les problèmes continuent de s’accumuler. La priorité de l’AFPC est de tout faire pour régler les problèmes de paye afin que les fonctionnaires soient payés correctement et à temps. Malheureusement, il n’y a pas de solution unique, ce qui est bien frustrant et insatisfaisant. Il n’empêche que nous continuons à mettre la pression sur le gouvernement pour qu’il arrange Phénix et atténue les problèmes qu’il a causés.

D’ailleurs, voici une des mesures qu’a acceptées le gouvernement : offrir des incitatifs aux conseillères et conseillers en rémunération. Pour réparer ce terrible gâchis, il faut reconstituer le savoir-faire en rémunération qui a disparu avec le licenciement de centaines de spécialistes de la paye par les conservateurs.

La fête du Travail est l’occasion idéale pour lancer une nouvelle campagne orchestrée par le mouvement syndical canadien : L’assurance-médicaments : un régime pour tous.

Les syndicats canadiens se sont battus longtemps pour que leurs membres bénéficient d’une couverture d’assurance-maladie complémentaire. Maintenant, ils se mobilisent pour l’ensemble de la population et revendiquent la mise en place d’un régime universel d’assurance-médicaments. Trop de citoyens n’ont pas les moyens d’acheter leurs médicaments. Personne ne devrait avoir à choisir entre acheter de la nourriture ou les médicaments qui lui sont nécessaires. En investissant un milliard de dollars par an, le gouvernement fédéral permettra aux Canadiennes et aux Canadiens d’économiser 7,3 milliards de dollars par an sur le coût des médicaments qui leur sont prescrits.

J’encourage les membres de l’AFPC à visiter le site Web de la campagne : unregimepourtous.ca.

Signez la pétition. Partagez-la sur les réseaux sociaux et invitez vos amis, vos collègues et votre famille à la signer pour qu’enfin le Canada se dote d’un régime universel d’assurance-médicaments qui protège les travailleuses et travailleurs canadiens, peu importe leur revenu, leur âge ou leur lieu de travail ou de résidence.

En toute solidarité.

Robyn Benson 

September 1, 2017
Share/Save