Quels sont mes autres droits à prestation?

Marie

Marie a 30 ans et elle a 6 années de service. Elle est célibataire sans personne à charge. Elle touche des prestations d’assurance-invalidité depuis deux ans. Au moment où elle est devenue invalide, Marie gagnait 30 000 $ par année.

Maintien de l’emploi en vertu d’une autorisation de congé non payé

Mise à la retraite pour raison de santé

Renvoi pour incapacité et démission

Marie continuera d’accumuler des années de service pendant qu’elle est en congé non payé.

Si elle peut maintenir cette situation jusqu’à 65 ans et si elle rachète ses années de service, elle pourra toucher 70 % de son salaire des cinq années consécutives les mieux payées, à titre de pension.

Marie doit payer une prime annuelle de 108 $ pour maintenir sa prestation supplémentaire de décès.

Marie continuera de bénéficier sans frais du Régime de soins dentaires.

Marie continuera de bénéficier sans frais du Régime de soins de santé (niveau I, de base).

Marie recevra 12 % de son salaire annuel de ses cinq années consécutives les mieux payées.

Pour maintenir sa prestation supplémentaire de décès, elle devrait payer une prime annuelle de 108 $.

Marie ne bénéficiera plus du Régime de soins dentaires, mais elle peut participer au Régime de services dentaires pour les pensionnés, avec une prime de 16 $ par mois.

Marie peut maintenir le Régime de soins de santé moyennant une prime mensuelle de 21,78 $ pour le niveau I (de base).

Elle n’a pas droit à une pension. Marie recevra 12 % du salaire annuel de ses cinq années consécutives les mieux payées, au plus tôt à 50 ans (et ce serait alors une pension réduite).

Pour maintenir sa prestation supplémentaire de décès, elle devrait payer une prime annuelle de 342,60 $.

Marie ne bénéficiera plus du Régime de soins dentaires.

Marie ne bénéficiera plus du Régime de soins de santé.

Rachid

Rachid a 53 ans et cumule 15 années de service. Il touche des prestations d’invalidité et est en congé non payé depuis 3 ans. Il est marié et est père de 3 enfants d’âge scolaire. Lorsqu’il est devenu invalide, Rachid gagnait 45 000 $ par année.

 

Maintien de l’emploi en vertu d’une autorisation de congé non payé

Mise à la retraite pour raison de santé

Renvoi pour incapacité et démission

Rachid continuera d’accumuler des années de service pendant qu’il est en congé non payé. S’il peut rester dans cette situation jusqu’à ce qu’il ait 65 ans et qu’il rachète les années de service, il recevra une pension équivalant à 54 % du salaire des cinq années consécutives les mieux payées.

Rachid devra payer une prime annuelle de 162 $ ce qui lui permettra de conserver sa prestation supplémentaire de décès. Il continuera de bénéficier sans frais du Régime de soins dentaires.

Rachid peut continuer de bénéficier sans frais du Régime de soins de santé, pour lui-même et sa famille.

Rachid recevra une pension équivalant à 30 % de son salaire annuel des cinq années consécutives les mieux payées.

Pour maintenir son droit à une prestation supplémentaire de décès, il devra verser une prime annuelle de 162 $.

Rachid ne bénéficiera plus du Régime de soins dentaires, mais il pourra participer au Régime de services dentaires pour les pensionnés, moyennant une prime mensuelle de 47,96 $

Rachid pourra continuer de bénéficier du Régime de soins de santé, dont la prime mensuelle pour la protection de base de la famille sera de 42,76 $.

Rachid peut décider de recevoir une pension immédiate. Cette pension équivaudrait à 30 % du salaire annuel des cinq années consécutives les mieux payées.

Toutefois, comme il prend une retraite hâtive, sa pension sera diminuée de 35 % (60 ans – 53 ans = 7 X 5). S’il choisit cette option, il bénéficiera, pour les soins de santé, la prestation supplémentaire de décès et l’indemnité de départ, des mêmes avantages que ceux de la colonne Retraite pour raison de santé.

Rachid peut aussi choisir de reporter l’encaissement de sa pension jusqu’à 60 ans et toucher alors une pleine pension équivalant à 30 % du salaire des cinq années consécutives les mieux payées. Sa situation sera la suivante :

Il ne bénéficiera plus du Régime de soins dentaires.

Il ne bénéficiera plus du Régime de soins de santé.